table d'exterieur

Quel plateau pour fabriquer ma table d’extérieur ?

L’arrivée du printemps, c’est la période idéale pour aménager sa terrasse ou son jardin. Pour profiter au mieux des joies des longues soirées estivales à venir, on mise sur un équipement au top, pourvu notamment d’une table prête à recevoir pleins de convives !

Pourquoi ne pas miser sur un plateau à confectionner soi-même pour votre table d’extérieur ?

En plus d’une bonne occupation, vous pourrez le personnaliser à votre goût. La table d’extérieur sera non seulement mieux adaptée à votre environnement, mais cela vous permettra aussi de faire quelques économies sur votre budget. 

Voici donc tous nos conseils pour fabriquer soi-même, et facilement, un plateau pour votre table de jardin !

Pourquoi miser sur le bois pour ma table d'extérieur ?

Vous n’êtes peut-être pas menuisier, ébéniste ou sculpteur… pas de panique ! Avant toute chose, l’important est de choisir le bon matériau, celui le mieux adapté à votre jardin ou votre terrasse, celui qui saura se fondre dans le décor et surtout résister au mieux aux conditions climatiques. 

Si certains misent sur un plateau de table en verre, il est plutôt conseillé de recourir au bois. Plus naturel, vivant par nature et moins fragile, il se prêtera mieux à l’environnement avec une vraie garantie de durabilité.

bois planches

Quelle essence de bois choisir ?

Le chêne

Le pin et le mélèze

Le chêne est le bois le plus couramment utilisé pour la fabrication – artisanale ou industrielle – du mobilier, du parquet, mais aussi d’habitats ou pour les activités viticoles ! Ultra durable car solide, il est capable de se conserver très, très longtemps. Autre avantage, il résiste plutôt bien aux climats tempérés, qu’il y ait des intempéries, du vent, de la pluie ou encore du soleil. Il s’accommode enfin de tous les styles de déco, en sachant se faire discret et en apportant une touche de classicisme.

Peu coûteux, les conifères tels que le pin et le mélèze ont aussi pour avantage d’être très résistants aux intempéries qui peuvent subvenir été comme hiver. Ils résistent tant à l’humidité qu’aux petites bêtes qui peuplent la nature… 

 

 

 

Le frêne ou le hêtre

Cousins des forêts tempérées, le frêne ou le hêtre sont des bois durables, qui s’adaptent à un climat changeant, mais demeurent toutefois plus fragiles. Avec des teintes plus claires et des nervures plus régulières que le chêne ou le sapin, ils se prêtent davantage à la sculpture et à la personnalisation, car moins rigides. Ils sont en tous cas très élégants !

L'acacia

L’acacia est incontestablement l’atout tendance en matière de déco de jardin. Forcément résistant – et même autant que le chêne –, ses teintes claires et dorées apportent une touche estivale bienvenue. Très semblable à l’acacia, le robinier est tout particulièrement conseillé pour la fabrication de meubles d’extérieur. 

Le teck, eucalyptus ... : les bois exotiques

Les bois exotiques sont souvent les plus prisés pour le jardin. Ils sont en effet les plus résistants à l’humidité, aux champignons, etc. Ultra design, ils se déclinent dans de nombreuses variétés, mais aussi de teintes, de l’ivoire lumineux aux noirs profonds en passant par un cuivré chaleureux.

A noter cependant qu’ils sont moins écologiques, car doivent être importés de destinations parfois très lointaines, et donc sont aussi plus onéreux.

Après ce petit tour en forêt, il ne reste plus qu’à vous procurer le bois de votre choix pour embellir votre coin de verdure….

Quels outils et matériaux sont à prévoir pour construire mon plateau ?

De quels outils ai-je besoin ?

  • Un bon artisan est muni de bons outils ! Et c’est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit de construire soi-même un meuble… Outre de gants de protection, il faudra donc vous munir, au minimum, d’un marteau, d’une perceuse, de clous de dimension moyenne à grande et d’un crayon pour marquer les points de repères pour l’assemblage des pièces.
  • Pour une construction plus élaborée encore, une scie peut être nécessaire, ainsi que du papier de verre ou une ponceuse électrique. De la peinture et du vernis imperméabilisant font partie du matériel dont vous aurez besoin pour les finitions.

Quels formats et quelles dimensions de planches ?

table extérieur
photo @maison_2.0 avec pieds : Cavalier 71 cm
  • Côté matériaux de construction, portez tout d’abord une attention toute particulière aux dimensions. Exemple : pour une table de repas de format rectangulaire prête à accueillir 6 convives (dont deux en bouts de table), prévoyez 3 planches de bonnes dimensions, par exemple en 5cm X 30 cm, pour une longueur de 150 cm. Il vous faudra aussi des plus petites planches, trois bastaings de 10 × 15 cm, qui serviront à l’assemblage du plateau ou bien des barres d’assemblage en acier. Ces mesures peuvent bien sûr varier en fonction de la superficie du plateau souhaitée.
  • Plus de monde prévu ? Ajoutez alors 50 cm de longueur en plus à vos planches pour pouvoir accueillir deux invités de plus… Prenez cependant en compte la largueur de vos chaises pour prévoir suffisamment d’espace entre chaque siège.

Quelle technique pour construire moi-même mon plateau de table d'extérieur ?

Vous avez misé sur le DIY plutôt que sur l’achat d’un plateau clé en main. Sachez donc qu’il existe plusieurs manières de procéder, la plus courante étant l’assemblage de planches dont voici un petit tuto avec nos pieds « Intrépide » ! 

Et pourquoi ne pas utiliser des matériaux de récupération ?

  • Vous êtes branché deuxième main ? L’option de la récup’ est aussi envisageable. Du simple plateau de restaurant chiné dans une brocante ou sur le Web au battant de porte à polir, vernir et réagencer selon les dimensions nécessaires : vous pouvez glaner différents supports pour des plateaux originaux. Il faudra cependant veiller à bien s’équiper – parfois d’une scie électrique – et imperméabiliser le tout pour garantir une conservation optimale en extérieur.
  • A noter qu’il existe aussi tout un tas d’options pour une table de format circulaire ou en guise de socle. Un tonneau, un touret, ou bien un fût en chêne ultra-résistant car destiné la vinification, par exemple…
  • En matière de récupération, la palette a aussi la côte ! Facile à dénicher, elle est encore plus simple à mettre en place puisqu’elle représente en elle-même un support solide. Il suffit en effet d’ajouter un plateau de verre, par exemple, pour en faire une table aussi originale que moderne… le tout à moindres frais !

Et les pieds alors ?

  • Qui dit table, dit forcément pieds ! Nos pieds de table se prêtent en effet à tous les genres de plateaux, dans un style à la fois sobre, accessible et design. Faits d’acier, les versions vernis et colorés : noir et blanc sont ainsi protégés pour une utilisation extérieur.
  • La forme, le style, le coloris : à vous de choisir !

Si vous avez des questions, vous pouvez nous contacter ou visiter notre FAQ !

Retrouvez d’autres DIY et inspirations déco sur notre blog.

L’équipe Ripaton

Vous devriez aussi aimer

table-bois-entretien

Comment protéger et entretenir sa table en bois ?

Comment bien choisir son portant à vêtements ?

bureau pied creation

Créez votre bureau idéal avec nos pieds RIPATON !

ripaton-tendance-deco

Focus sur les tendances déco 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.