Comment bien fixer mon support mural ?

Pratique et décorative, une étagère trouve toujours sa place dans un intérieur ! Qu’il s’agisse de quelques cadres, de livres ou même de pot de plante, elles vous permettront de bénéficier d’un rangement supplémentaire, ou d’exposer vos plus beaux éléments de décoration ! 

Seulement, fixer un support mural n’est pas toujours une mince affaire : on a peur d’abîmer son mur, ou alors que notre étagère ne tient pas !

 

Mais pas d’inquiétude ! Qu’importe la taille ou le poids de votre future étagère, vous trouverez forcément la solution qui vous conviendra dans cet article ! 😉

Support d'étagère en acier Ripaton Le FABULEUX

Pour fixer correctement et solidement un support d’étagère à un mur, il y a plusieurs critères à prendre en compte, à savoir :

  • Quel type de mur allez-vous percer ? Quels matériaux le composent ?
  • Quel est le poids et la taille de l’objet que vous souhaitez fixer à votre mur ?

 

Ces critères seront déterminants dans le choix de votre perceuse et de vos chevilles de fixation et assureront la stabilité nécessaire à vos étagères ! Veillez donc à bien vous renseigner avant de percer vos murs 😉

 

Les différents types de murs

 

Plusieurs types de murs sont à identifier, notamment les murs durs et les murs tendres. Les murs tendres sont notamment composés de plaques de plâtre, de béton cellulaire, quand les murs durs seront composés de béton, parpaing, brique….
Voici donc les différents murs que vous pouvez rencontrer :

  • Les murs porteurs : Ils servent à assurer la stabilité d’une habitation car ils en soutiennent la structure. De fait, ils sont très épais (minimum 15 cm d’épaisseur) et peuvent être constitués de parpaings, de briques, de béton ou de plâtre. Les parois sont donc majoritairement dures : rien de plus efficace qu’une perceuse à percussion pour fixer vos supports pour étagères !
  • Les murs semi-porteurs : Ne vous y trompez pas, ces murs sont en réalité des cloisons et n’ont pas pour fonction de supporter le poids d’une construction. Ils sont donc moins épais que les murs porteurs, soit moins de 10 cm, mais restent néanmoins plus épais et solides qu’une cloison mobile. 
  • Les murs creux : Le mur creux est le spécialiste de l’isolation ! Très souvent utilisé dans les pays du Nord de l’Europe Occidentale, il est redoutable contre les infiltrations d’eau de pluie. Ici, il s’agira de murs tendres, donc interdiction d’utiliser une perceuse à percussion !
  • Les murs pleins : Le mur plein est le grand classique de nos intérieurs. Un mur plein est un mur sans ouvertures, donc sans portes ni fenêtres ! Ce mur peut être réalisé en brique, en pierre ou béton. Vigilance néanmoins ! Un mur plein peut être dur ou tendre en fonction des matériaux qui le composent.
  • Les murs en placo : Selon le type d’armature et de plaques, un mur en placo peut supporter des charges allant de moins de 10 kg… jusqu’à 30 kg ! Cependant, il y a certaines précautions à prendre ! Pour les charges de plus de 20 kg : Un renfort sera nécessaire en optant pour des plaques de plâtre renforcées ! L‘idéal étant bien sûr de prévoir un renfort pendant le montage du mur, sachez qu’il est néanmoins possible de renforcer ces murs même une fois la construction achevée.

Etagère en acier Ripaton le Fabuleux

Quelles chevilles pour mon mur ?

 

Vous avez identifié le type de mur que vous souhaitez percer, il ne vous reste plus qu’à choisir le type de cheville adaptée pour une fixation optimale !

Les chevilles présentées dans ce tableau (de gauche à droite) sont :

  • Cheville en plastique avec collerette / standard
  • Cheville à expansion
  • Goujon d’ancrage
  • Cheville en laiton
  • Cheville à béton cellulaire
  • Cheville à bois
  • Cheville molly
tableau de cheville de fixation pour étagère
Source : https://www.urgence-plombier-toulouse.fr/plomberie/reseau-eau/cheville-fixation

La fixation

 

Vous connaissez le poids de votre support, la charge qu’il va supporter et le type de mur que vous allez percer ? Alors il ne vous reste plus qu’à fixer votre support d’étagère ! 🔨

  • La première étape est celle où vous allez déterminer où fixer votre étagère ! Après avoir trouvé l’emplacement idéal, il est important de marquer vos repères et de les ajuster en plaquant votre support par rapport à ses mêmes repères, notamment pour vérifier que son futur emplacement vous convient !
  • Vos repères sont tracés ? Vous êtes prêts à percer ! Équipez-vous d’une perceuse adéquate (voir tableau plus haut !), avec une mèche adaptée à la nature du mur et du diamètre de vos futures chevilles. Percez en vous positionnant dans l’axe du trou à faire, main en haut de la poignée.
  • Une fois le trou réalisé, dépoussiérez-le puis enfoncez-y votre première cheville, en la tapotant avec un marteau pour qu’elle arrive en butée sur la collerette. Quand les chevilles sont fixées, placez votre support d’étagère et vissez-le ! 😙
  • Une fois votre premier support d’étagère fixé, placez les repères de votre second support d’étagère. Tracez vos repères, posez votre support et assurez-vous de sa verticalité avec un niveau à bulle !
  • Répétez l’opération… Vous avez fini ! Il ne vous reste plus qu’à fixer votre étagère à ses supports 🤩

 

Vous savez maintenant comment fixer votre étagère comme un pro ! Il ne vous reste plus qu’à profiter de ces nouvelles connaissances pour équiper votre intérieur de support d’étagère : et si vous craquiez pour notre petit Fabuleux ? 😍

Voici quelques exemples des plus belles créations DIY réalisées par nos clients :

Création DIY avec support étagère en acier Ripaton

Ces créations vous inspirent ? Vous savez désormais tout ce que vous devez savoir sur les étagères, alors n’hésitez pas à vous lancer et à nous montrer le résultat !

Comme toujours, vous pouvez nous contacter ou consulter notre FAQ si vous disposez de la moindre question pour vos projets !

A très bientôt pour de nouveaux conseils et DIY 😉

TEAM RIPATON (❤)

Vous devriez aussi aimer

Plateau de bois Junddo en chêne massif

Quel bois choisir pour ma création DIY ?

Ou trouver une palette

Trouver sa palette pour son projet DIY

banc d'extérieur réalisé avec des pieds ripaton

Comment aménager son extérieur

Meuble d'évier customisé avec des hairpin legs RIPATON

Quels pieds pour ma salle de bain ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.