Photo de groupe de l'équipe Ripaton

3 ans et beaucoup d’amour

Tadaam ! Aujourd’hui, Ripaton fête ses 3 ans ! C’était l’occasion parfaite pour partager avec vous notre histoire, de ses débuts jusqu’à aujourd’hui …


Bref, aujourd’hui, on se dévoile à vous ! 
😘

 

Kévin et Max devant le tableau de commande

 

Le commencement

Il était une fois … Le hairpin leg. Hé oui, le hairpin leg, c’est un peu notre muse chez Ripaton : C’est lui qui nous a poussé à nous lancer dans cette belle aventure avec vous !

Mais, au final, qui est-il ? D’où vient-il ? Vous êtes beaucoup à nous demander d’où vient ce design si unique.
Alors comme on est très sympas, on a décidé de vous raconter l’histoire de ce petit pied qu’on aime tant

 

Tout d’abord, la première chose à savoir, c’est que le hairpin leg n’est pas un nouveau dans le monde de la décoration d’intérieur : il fête cette année ses 77 ans !

Tout commence en 1941, au cours de la Seconde Guerre mondiale. A cette époque, beaucoup de matériaux se sont raréfiés, et de nombreux designers ont dû se creuser la tête pour pouvoir proposer un produit qui serait à la fois original et fiable. Le tout avec un minimum de ressources à leur disposition !

Et c’est Henry P.Glass, jeune designer viennois, qui a décidé de relever ce challenge. L’objectif : rendre les meubles fonctionnels et beaux. Sa solution ? Proposer des pieds de meuble au design minimaliste, à l’aide d’un long fil d’acier courbé, dont l’apparence faisait penser à celle d’une énorme épingle à cheveux.

Ainsi est né le hairpin leg !

 

Quelques 74 années plus tard, Margot et Tom, deux passionnés de décoration et de récup’, cherchent désespérément à relooker leur mobilier et leur donner un second souffle. Comme une évidence, nos deux amis ont découvert le hairpin leg, et sont tombés immédiatement sous son charme.

Néanmoins, trouver cette pièce incontournable de la décoration d’intérieur s’est avéré être une tâche ardue : impossible d’en trouver en Europe, et encore moins en France !

Partant de ce constat, et puisqu’on est jamais mieux servi que par soi-même, c’est un ami artisan qui aidera Margot et Tom à créer leurs propres hairpins legs…

Les deux co fondateur de Ripaton, réalisant des hairpin legs

Nos premiers pas

Charmés par le résultat et poussés par leur passion du Do It Yourself, c’est en 2015 que nos deux entrepreneurs se sont lancés dans l’aventure start up, en installant leur premier atelier sous le soleil de Montpellier. 😎

Si l’histoire Ripaton commence avec notre authentique modèle de hairpin leg l’Original, nous avons rapidement voulu vous proposer encore plus de modèles de pieds uniques et de qualité, à l’image du Cavalier, de l’Intrépide… Jusqu’à notre tout premier modèle de pied d’étagère, le Fabuleux (notre petit dernier, à ce jour 😉)

Depuis nos débuts, nous avons bien évolué ! Ripaton aujourd’hui, c’est :

  • 3 déménagements, pour enfin trouver l’atelier parfait;
  • Un atelier de 850m²
  • Près de 58 000 followers sur nos réseaux (merci 😍)
  • 2 500 pieds fabriqués tous les mois
  • Plus de 20 000 projets ! 🔨
  • Une mascotte irrésistible, notre chihuahua Léon bien sûr !

Léon, mascotte de l'atelier Ripaton

Des créations uniques !

Si nous en sommes là aujourd’hui, c’est grâce à vous ! Tous les jours, vous nous inspirez avec vos DIY, aussi beaux que créatifs. Nous sommes très heureux de pouvoir vous proposer nos produits, réalisés mains, avec amour et sous le soleil de Montpellier et souhaitons partager chaque jour notre passion avec vous ! ❤️

Alors, merci de nous suivre dans cette aventure, et continuez de nous envoyer vos photographies, on en raffole ! La preuve !

Création client avec pied en acier Ripaton

A très bientôt pour de nouvelles aventures !

 

Team RIPATON (❤)

 

 

Vous devriez aussi aimer

Création DIY réalisée avec pied en acier Ripaton

Vos créations DIY les plus originales

Les tables basses des blogueuses

Team Ripaton

Ripaton a 2 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.